boomering-logo-version-5.png

#// BOOMΞRING

Briser les infox, favoriser l'esprit critique

FR   |   EN

Talos.png

Dans la mythologie...

TALOS-Screenshot-2021-07-03.jpg

Talos tient son nom de la mythologie grecque dans laquelle il tient le rôle de gardien de la Crète qu’il doit en permanence surveiller afin de repousser les intrus pour le compte du roi légendaire de Crète : Minos. En grec ancien Talos signifie ''le gardien''.

Descriptif
Le projet Talos, au sein du projet Boomering, consiste à mettre en œuvre un chatbot pour le rendre à disposition du public. Il s’agit d'un programme informatique capable de simuler une conversation avec un ou plusieurs humains par échange textuel. A terme, ce type de chatbot pourrait même se substituer aux applications dites classiques et proposer un mode d'interaction beaucoup plus intuitif. Le champ d'application de ce chatbot est globalement illimité et de plus en plus corrélé aux progrès d’interactivité dotés d’intelligence artificielle.

 

Description

01

Qui est-il ? Que fait-il ?

02

Que peut-il m'apporter ?

03

Quels apports au public visés ?

04

Organisations engagées et rôles

Description du projet

Talos - Robot conversationnel.
Talos est un assistant virtuel, agent conversationnel (robot) simulant un comportement et un dialogue humain. Il utilise une intelligence artificielle, dans un échange en mode écrit sur mobiles, tablettes ou ordinateurs. Il pourra dans un second temps prendre une voix de synthèse (type 'Ok Google', ‘’Siri’’…).

Technologie retenue : Online conversationnal agent

L'objectif est la mise en place d'un outil électronique de 1er accueil, parfaitement anonyme, et qui permet de guider l’usager vers une offre locale d'écoute et de conseil, qui peut proposer un accompagnement et une sensibilisation aux concepts de sensibilisation...

Contexte
Depuis plusieurs années déjà, c’est une toute génération d’usagers du net qui se trouve être la proie de certaines sphères extrémistes et violentes qui, à coups de bonnes ‘’vieilles théories’’ de la machination et du complot, réussissent à bâtir des médias efficaces (vidéo, documents scientifiques, etc…) dont les surfers du net ont tendance à s’emparer, puis largement redistribuer sur les réseaux sociaux. Englués et poissés dans des théories simplistes c’est souvent la pensée critique qui cède le pas à l’endoctrinement. Cela représente autant un risque croissant de désinformation que de dogmatisation. Et c’est pour les jeunes, ceux qui sont particulièrement embués de désespoir et de désengagement, que le risque est le plus grand. Ce constat touche tous les continents et le recrutement de jeunes en ligne ne connaît pas de frontière, aucune société n’est épargnée. Face à de tels enjeux, la ‘’solution unique’’ n’existe pas. Et c’est par des actions croisées que l’on se doit d’agir, en intervenant autant auprès des parents et que vers les professionnels, par le présentiel, mais aussi par les nouvelles technologies.

Déceler les idéologies rampantes
Il apparait souvent difficile pour les parents de savoir déceler chez l’enfant une appétence aux idéologies, quelque que puisse en être leur nature (scientifique, politico-religieuse, survivaliste, etc…) et qui, véhiculées sur le net et les réseaux sociaux, se font ‘’vérité alternative’’ que certains sachant connaissent et pas d’autres… Même si certains propos peuvent apparaître comme démesurés et échevelés, à la limite du complotisme, les parents font régulièrement face à un risque invisible de radicalisation et/ou de rupture scolaire de leur enfant.

Trouver un appui dans cette situation pour acquérir des clés de compréhension et de repérage n’est pas aisé dans l’écheveau des organisations et acteurs en présence, fussent-ils gouvernementaux, institutionnels, associatifs et/ou privés, dans l’objectif de trouver un appui pour - à minima – trouver une réorientation et un guidage vers une solution...

Par ailleurs, même si ces appuis font pléthore, ils peuvent aussi parfois s’avérer être de faible qualité eu égard à l’opiniâtreté et au caractère persévérant de la situation…

Pourtant le contact avec un professionnel demeure bien nécessaire :
- pour comprendre les mécanismes de séduction et la pédagogie de la soumission utilisés par les auteurs de l’emprise…
- pour déceler les signes d’endoctrinement de l’individu concerné, en proie à la perte du sens critique et de son libre arbitre
- pour prévenir de la rupture par laquelle l’auteur du ‘’prêt à porter idéologique’’ est parvenu à convaincre

Une réponse technologique sous la forme d'un guichet d'accueil
C'est dans cette optique que, dans le, cadre de la démarche que mène l'équipe de riposte du projet BOOMERING, nous proposons la mise en place du chatbot ‘’Talos’’, un outil électronique de 1er accueil, parfaitement anonyme, et qui permet de guider l’usager vers une offre locale d'écoute et de conseil, qui peut proposer un accompagnement et une sensibilisation aux concepts de sensibilisation...